MATERIEL :

1  (ou plusieurs) boîte(s) à œufs vide (s)

Cailloux, balles ou pommes de terre

RECETTE

comment écrire en braille ?

… avec Mme Sciences !

1

Le braille est un système d’écriture qui permet aux personnes aveugles et malvoyantes de lire et écrire. Une cellule de braille, qui est constituée de plusieurs points (au maximum 6), correspond à un caractère. Ici la cellule de braille est représentée par la boite à œuf.

2

Placer les pommes de terre dans la boite à œuf pour faire la lettre voulue en suivant l’ALPHABET symbole braille :

⠁ a ⠃ b ⠉ c  ⠙ d  ⠑ e  ⠋ f ⠛ g  ⠓ h  ⠊ i ⠚ j  ⠅ k  ⠇ l  ⠍ m ⠝ n ⠕ o  ⠏ p ⠟ q ⠗ r  ⠎ s  ⠞ t 

Pour avoir la suite des lettres, cliquez sur le lien PDF ci-dessous:

Explications :

Le braille qu’est-ce que c’est ?

Le braille est un système d’écriture. Comme pour notre écriture dite “en noire”, il possède un alphabet comme ceci : 

Alphabet braille (source INJA) : Liste des signes braille avec leur correspondance en graphie Arial

La particularité de cet alphabet, c’est qu’il est lisible par le toucher. En effet, le système d’écriture braille permet grâce à l’utilisation d’une tablette et d’un poinçon d’écrire un texte en relief, afin de le lire avec son doigt.

Pour aller plus loin :

Le braille est un système d’écriture qui permet aux personnes aveugles et malvoyantes de lire et écrire. Une cellule de braille, qui est constituée de plusieurs points (au maximum 6), correspond à un caractère. Il existe 64  combinaisons de points possibles, ce qui permet de couvrir l’ensemble de l’alphabet ainsi que la ponctuation et les chiffres. 

En ce qui concerne l’alphabet, on obtient les 10 premières lettres (A à J) en utilisant simplement les 4 cases du haut (1,2,4,5).

Pour les 10 suivantes c’est les mêmes que les premières mais avec la case 3 utilisée en plus.

Pour U,V,X,Y,Z on repart sur A,B,C,D,E auxquels on ajoute les cases 3 et 6.

Le W sort du schéma car à l’époque de la création du braille (à partir du français), notre langue ne contenait pas de W.

L’écriture à la main du braille se fait avec un stylet, une ardoise et du papier cartonné. Il faut retourner la feuille pour écrire. Cela implique qu’on écrit une ligne et un mot de droite à gauche, pour qu’en retournant la feuille la lecture se fasse de gauche à droite.

La petite histoire :

Le braille, écriture universelle pour les aveugles et malvoyants, a été inventé par Louis Braille en 1825. Avant, il y avait d’autres systèmes  comme celui de Lana en 1670,  basé sur l’écriture en relief.

Puis en 1808, le système de sonographie permet d’envoyer des messages dans l’obscurité. Son inventeur, Charles Barbier, fait évoluer cette méthode et la propose à l’institut royal des jeunes aveugles en 1821. Louis Braille est alors élève dans cet institut et s’intéresse beaucoup à cette méthode. Il se rend vite compte des limites de cette dernière qui est basée sur la phonétique et propose alors son système qu’on utilise encore aujourd’hui.